15 avr. 2008

Des frissons

Au fond du jardinun lys se plaintMatin frissonJe me balancelle au-dessus de moi-mêmeet regarde le temps passerJ'avais encore des cailloux plein les pochestandis que tu arpentais le Bld du Montparnasseà la recherche de tes silences à venir. (Extrait, Le Lys, déposé S.G.D.L.)
Posté par loquemu à 12:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 avr. 2008

Des poètes

"A nuit claire écorchéeet quand les vents bavardsconnaissent les villages beauxil est allé sous l'arbreil a considéré lentement les étoilesil a ditles choses ont été 1 foispour toutes."(Le Contre-dit, Henri Droguet)
Posté par loquemu à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avr. 2008

Des transparences

Tu m'étais transparencetant est ancrée en moila permanence du signe Tu m'étais transparencecomme d'un pays futuroù règne un si "grand ordre" Tu m'étais transparencej'aurais tué celuiqui m'en aurait fait choir Tu m'étais transparenceet je ne sais plus oùpassant devant psyché Tu m'étais transparenceet je ne sais plus quandl'épée vers moi j'ai retournée. (La permanence du signe, déposé SGDL)
Posté par loquemu à 11:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 avr. 2008

Des visions

"Vois....dans le ciel, il y a des Brésil" François Béranger
Posté par loquemu à 10:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 avr. 2008

Des Petites Annonces

CHANSON cherche INTERPRETE (célèbre si possible !)Paroles et Mélodie de Stef.B(déposés à la S.G.D.L.) ON S'INVENTERA.... D'abord il nous faudra gravirles flancs raides du mont AmourEn résistant aux vils désirsprésents à chaque carrefourSi tu veux venir...avec moiSi tu veux venir...dis le moiSais-tu que là-haut, tout là-hautmiroite ta propre incandescenceQue l'ignorance du motpeut ré-inventer le silence Si tu veux venir...avec moiSi tu veux venir...dis-le moi On s'inventera un si beau filet de vieque même les pierres en seront... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 13:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 avr. 2008

Des Citations

"Le passé simple et la 3e personne du Roman ne sont rien d'autre que le geste fatal par lequel l'écrivain montre du doigt le masque qu'il porte".R.BARTHES
Posté par loquemu à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avr. 2008

Des Couleurs

Posté par loquemu à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avr. 2008

Des tentatives littéraires

NE SERONS-NOUS PLUS JAMAIS DROLES ?Extrait 6. Dans une brasserie connue (suite)     La dérision ne me quitte pas, comme un mauvais diable. St John Perse me nargue sans ironie et Cioran me ramène sur terre. Je me sens merveilleusement abstraite. C'est-y pas beau ça, commente un con. Et puis, et puis, tout au long de cet immense parcours violé tant et tant de fois, combien d'autres me nargueront encore, la décadence du verbe je la manie chaque jour, coincée entre un concept et un mythe. Je cabotine mes chiens errants. Et... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 13:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 avr. 2008

Des Poètes

"Ce sont de drôles de typesqui vivent de leur plumeou qui ne vivent pasc'est selon la saisonCe sont de drôles de typesqui traversent la brumeavec des pas d'oiseauxsous l'aile des chansons..." (Léo Ferré, les poètes)
Posté par loquemu à 10:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 mars 2008

Des bulles

Posté par loquemu à 14:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]