01 sept. 2009

Gémis c'est un ordre !

Entre cauchemard et envoûtementles lutins diaprés de mes insomniess'introduisent sans préambule dans mes corridors de solitudeGémis !Gémis c'est un ordre !Coque délaissée au ventre désenvahi-bouquet d'asters violacés-j'aurais encore aimé pouvoir chanterdes impudeurs sucrées aux fenêtres de mes nuitsGémis !Gémis c'est un ordre ! Ah la la...la vie, dit l'ennui-une fleur ne pense pas de même-dans mes replis, sous la paume de mes mainset dans mon coeur-triangulaire au possible - c'estcomme une étrange affaire de peauGémis !Gémis c'est... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 13:35 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

31 août 2009

Tango

Posté par loquemu à 09:35 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
29 août 2009

A 2 h du matin

     A deux heures du matin, quand l'imagination part en vadrouille à la recherche d'une ombre dans un lit, en attente d'une sonnerie de téléphone, en parenthèses vierges, mes pointillés se modèlent en sculptures grimaçantes, mes jalousies se cognent à mes portes, et de vieilles colères frémissent dans le lointain. A deux heures du matin, je t'imagine dans un pieu d'égarement en drap de satin, collectionnant tes mythes, sans attaché-case et en noeud pap', dans les vapeurs d'alcool féminin sous un faux col d'utérus... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
28 août 2009

Scalpel

Il a suivi du doigt la fine cicatrice artistiquement ciselée allant du nombril au pubis, et lui a demandé :- Pourquoi ?- Tu peux la caresser, l'embrasser, la lécher, mais ne me demande jamais pourquoi elle est là, a-t-elle murmuré.
Posté par loquemu à 09:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 août 2009

Avec le Temps

Pour Toiqui n'es plus là et dont c'est l'anniversaire aujourd'huiL'une de tes chansons préférées
Posté par loquemu à 12:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
26 août 2009

Je ne sais plus...

Je ne sais plus Docteursi les bombes tapies sous leurs motsne vont pas finir par leur exploser au nezJe ne sais plus...Je sais que l'authenticité dérangeque la bienséance est une puteque la mer est enceinte aujourd'huiet que la poésie n'arrange rien à l'affaireJe sais que lorsqu'on se retrouveau carrefourd'une imaged'un sond'un amouret d'une case blancheon choisit la case blanchelà où on peut tout échafaudermême la douleur. Je sais aussi que des désirs sont inhabitésque des mots dansent seulsà la recherche du gesteJe sais que les... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 15:30 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

24 août 2009

Sel que j'aime

Photo Exigeant Smadj
Posté par loquemu à 18:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
22 août 2009

Les moules

     J'avais quoi, 8, 9 ans pas plus. J'étais en vacances dans le nord, chez ma tante qui était aussi ma marraine. C'est la seule fois où j'y suis allée. D'habitude, c'était chez ma grand-mère à Lille, ma "méméralil" comme je l'appelais, une femme admirable, pudiquement pieuse, et d'un humour féroce, qui avait élu domicile près de la Deule, nostalgique qu'elle était de son ancienne vie de marinière. Va savoir pourquoi, elle m'avait surnommée Zaza et tout le monde là-bas m'appelait Zaza. Chaque année,... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 13:56 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
18 août 2009

La Solitude

"Je suis d'un autre pays que le vôtre, d'un autre quartier, d'une autre solitude. Je m'invente aujourd'hui des chemins de traverse. Je ne suis plus de chez vous. J'attends des mutants. Biologiquement je m'arrange avec l'idée que je me fais de la biologie: je pisse, j'éjacule, je pleure. Il est de toute première instance que nous façonnions nos idées comme s'il s'agissait d'objets manufacturés. Je suis prêt à vous procurer les moules. Mais... La solitude... Les moules sont d'une texture nouvelle, je vous avertis. Ils ont été... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 15:13 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
16 août 2009

Le miel et l'eau

Où sont mes rites mes alarmes si gorgées d'inutilequand demain sonne creux tel tambour égarépar deux mains d'une si entière ressemblanceque j'en confonds Message pourtant gravé d'avanceSi ce n'était hier qui me prie de me tairej'aurais tôt fait d'extraire le sucre de mon Mielet mon regard absent n'aurait pas ce langagedénudé à jamais. Il n'en reste que l'Eau. Extrait "Le miel et l'eau", Mû
Posté par loquemu à 10:02 - - Commentaires [18] - Permalien [#]