29 août 2009

A 2 h du matin

     A deux heures du matin, quand l'imagination part en vadrouille à la recherche d'une ombre dans un lit, en attente d'une sonnerie de téléphone, en parenthèses vierges, mes pointillés se modèlent en sculptures grimaçantes, mes jalousies se cognent à mes portes, et de vieilles colères frémissent dans le lointain. A deux heures du matin, je t'imagine dans un pieu d'égarement en drap de satin, collectionnant tes mythes, sans attaché-case et en noeud pap', dans les vapeurs d'alcool féminin sous un faux col d'utérus... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

25 mai 2009

J'ai envie.......

" J'ai envie d'un homme, là, maintenant. Pour changer le monologue en dialogue, pour l'écho d'une voix, pour le vous qui se tutoie, pour le tu qui s'enhardit et le nous quelquefois. Pour un voyage de quelques heures au pays de son délire, de ma folie. Pour la joie de la découverte, pour le frisson d'avant-toucher, pour le chuchotement dans la nuit, pour l'hésitation des mains et des mots. Pour la pudeur inavouée et l'indécence dévoilée, pour le cri dans le silence et la pensée suspendue, oubliée, délaissée. Pour ce néant doux... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 14:04 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
07 mai 2009

Quelquefois....

Quelquefois... (j'avais remarqué que c'était les jours de grand vent), quelquefois il partait dormir au bout de sa nuit. Et je me sentais perdue, abandonnée. Dans ces moments-là, sa bouche tombait comme une amertume d'au-delà les mers, et j'avais envie de le réveiller, de le sortir de cette tristesse enfouie dans sa chair.     Le plus souvent, dès que le sommeil avait envahi ses cellules, il venait s'accrocher à moi comme un naufragé. Je devenais voilier, navire, paquebot, et lui tendais la bouée de mon corps pour... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 13:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
07 avr. 2009

La conquête

   Ne plus savoir se servir de ses gestes et renaître encore. J'écris, à l'envers de mes décors, au négatif. Attendre un désir en rade de ses envies.   Je m'installe dans un quotidien en lampe de chevet, m'invente des rencontres dans les cours d'école, des récréations de tendresse, des caresses que je ne saurais pas, un langage de chat, et je m'enroule en foetus pour calmer mon angoisse. Etre libre, c'est quoi ? La liberté de se cacher du regard des autres... Et de son propre regard ?   Refaire la... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 09:09 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
14 mars 2009

Jacques danse

         Pendant que la grande machine humaine continue à déverset ses torrents de déchirure et ses baumes du Tigre frelatés, je brinqueballe un nouvel amour en bandoulière, à l'intersection de mes sens en vadrouille. Je n'aime pas l'insuffisance !     J'ai erré dans son zoo, histoire de parler animal, bien décidée à déserter ma légende et cesser de trainer mes godillots dans les caniveaux du souvenir. Les chants de désespoir, très peu pour moi.     Jacques s'est posé comme... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 08:34 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
07 mars 2009

Errance

       J'ai longuement erré à la recherche d'empreintes, derrière des vespasiennes montmartroises, sous des portes cochères, et puis dans le fin fond du vert des yeux de ma fille, entre deux notes de musique dérisoires.   J'ai arpenté les rues interminables de mon souvenir, je leur donnais d'autres noms, des odeurs, ton odeur restée ancrée en moi.   J'ai parcouru des peaux les yeux fermés, tous sens olfactifs aux aguets. Quelquefois, là, au détour d'une aisselle...un parfum reconnu dans la... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 07:30 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

26 févr. 2009

Allô ?

15 mai 19      Aujourd'hui, j'erre, j'erre aux alentours de mes chagrins, un téléphone à portée de main, entre une note de jazz et un verre  de rouge servi dans une coupe de cristal ciselée main s'il vous plait ! A la diagonale d'un amour à combien de sens ? Entre un flocon de neige et un vieux loup de mer, à l'orée de mes demains blancs, sous le tropique de mes quiétudes transformées en points d'interrogation.     -Allô ?     J'erre aux alentours de mes savoirs qui se font la malle... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 05:55 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
08 oct. 2008

  "Et la tendresse fut. Ses yeux...soudain en douceur et je ne sais plus qui je suis. J'écoute les odeurs du jour, sa voix est musique, notre langage est différent, notre couleur aussi.    Je laisse monter la poésie et fais friser mes cheveux car j'ai envie de rondeurs. Il m'offre des camions de doux, je mousse, je neige, je soleille, j'onde en fines gouttelettes en attente de ses orages. Il m'apporte chaque matin un ciel à vous donner envie de voler, m'entraine dans l'entre-espace, dans la seconde de... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 08:18 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
13 mai 2008

Des partances

La sérénité est une fleur aquatique qui pousse sur la coque des bateaux en partance. Je fais le tour de mes rives, puis me déguise en rivière pour savoir si j'arrive enfin à rattraper la bouteille que j'ai, un jour, jetée à la mer. (Je m'appelle Mû...déposé SGDL)
Posté par loquemu à 13:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 mai 2008

Des "avant"

   Le temps est du bubble-gum, la dimension est une vraie pute qui se plie aux caprices de chacun, nous sommes des jongleurs et la terre est un immense cirque. D'abord, d'abord. D'abord, il y a eu Avant. Avant est un mot immense qui contient tout ce qu'on veut bien y fourrer, quand ça arrange. Avant flirte avec Souvenir, Avant n'a jamais les mêmes frontières. Il est Avant à partir d'aujourd'hui si on veut...et à partir de n'importe quel moment que l'on décide.    Avant est un foutoir. Avant est bien pratique... [Lire la suite]
Posté par loquemu à 09:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]